Coup de Coeur Ciné ~ Omar

Salut !

Un petit article ciné, ça faisait longtemps et un avis sur un film encore plus !

Et quel film !

omar-film-palestinien-avis-critique-cinema

Loin du larmoyant, le réalisateur nous montre ce quotidien brutal porté par un jeu d’acteur brillant et authentique .

Il y a quelques mois de cela, en feuilletant mon magazine de cinéma préféré, pour ne pas dire Studio Ciné Live, je tombe sur un article des plus surprenants, qui annonce la sortie d’un film palestinien, rien que ça c’est étonnant, sachant le boycott et la constante occupation qu’ils subissent, de plus, récompensé par le prix du jury au festival de Cannes ! Autant te dire que ça ne m’a pas laisser de marbre…

Car en effet, dans nos médias à nous où la censure est de rigueur, on nous montre bien trop souvent une Palestine terroriste, malveillante et ultra dangereuse armée de cailloux -___- Mais on ne nous montre pas la réalité des choses telle qu’ils la vivent, de l’intérieur…

D’ailleurs, voici ce que Allociné met avant la description du film :

« Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs »

Bizarre, ils ne mettent pas ce genre de phrase pour les films ultra trash du genre Saw, Martyrs et compagnie mais bref passons…

Hany Abu-Assad, lui, a décidé de nous la montrer sa vérité, sans chercher à tirer sur la corde des émotions.

1197-Omar-de-Hany-Abu-Assad

Synopsis :

Omar vit en Cisjordanie. Habitué à déjouer les balles des soldats, il franchit quotidiennement le mur qui le sépare de Nadia, la fille de ses rêves et de ses deux amis d’enfance, Tarek et Amjad. Les trois garçons ont décidé de créer leur propre cellule de résistance et sont prêts à passer à l’action. Leur première opération tourne mal. 
Capturé par l’armée israélienne, Omar est conduit en prison. Relâché contre la promesse d’une trahison, Omar parviendra-t-il malgré tout à rester fidèle à ses amis, à la femme qu’il aime, à sa cause?

Attisant ainsi fortement ma curiosité, car n’ayant vu aucune promo à la télé sur ce film censure encore te voilà, j’ai patiemment attendu qu’il sorte en DVD pour le regarder tranquillement avec Chéri.D. Car Lui, fuit comme la peste les salles de cinéma et ses inconvénients … Lui préfère le confort du fauteuil avec un bon plaid, pouvant à son gré modifier le volume et mettre sur pause le film si ça lui chante pour aller pisser…

Qui n’aime pas ça en même temps mais moi j’aime aussi le ciné, le vrai pour cet instant unique, coupé du monde, l’écran géant, les pop corn, l’obscurité totale dans laquelle on est plongé qu’on ne peut que s’immerger dans le film en savourant pleinement chaque instant sans les parasites extérieures de la vie…(hormis le mec qui parle, qui tousse ou qui vomit^^)

Et puis vient ce moment fatidique où le film commence, et il démarre sur les chapeaux de roue avec une courte scène d’action qui nous met de suite dans le contexte de son quotidien dur à porter. Entre charisme et fébrilité, l’acteur Adam Bakri nous transporte avec lui et ses confrères tout le long du film avec sincérité qui rend son parcours d’autant plus douloureux.

21003733_20130506171815338.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Passons maintenant à mon avis :

Ici on est loin du larmoyant habituel, le réalisateur nous montre simplement ce quotidien brutal que peut vivre un palestinien de nos jours qui vit une histoire d’amour qui s’annonce d’emblée compliquée hormis le fait qu’un « mur » les séparent, le tout porté par un jeu d’acteur authentique…

21003732_20130506171815151.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

src.adapt.480.low

D’autant plus authentique que les pratiques du genre comme la corruption, la collaboration et la torture pour maîtriser les résistants palestiniens sont monnaie courante en Israël car c’est bien de ça dont il s’agit ici. Et quoiqu’on en dise, qui dit résistants signifie qu’il y a occupation ou colonisation du territoire donc c’est bien qu’à un moment donné il y a eut réquisition des terres par la force donc sans consentement et par conséquent illégal !

Tout ça d’ailleurs parce qu’un livre leur a soit disant légué, ce même livre qui dit un peu plus loin, tu seras condamné à errer.., faut que t’arrêtes de prendre les gens pour des jambons mon ami ^__^

1173125_Omar

Mais pour revenir purement au film et à sa réalisation, hormis la prestation de chaque acteur que je t’ait dit avoir trouvé brillante, j’ai été agréablement surprise par la fluidité de la mise en scène ainsi que par la qualité des dialogues. En effet, d’un réalisateur palestinien, on ne s’attend pas à un film hollywoodien aux gros moyens et des effets spéciaux de ouf, pourtant la qualité est là, les scènes d’action très bien gérées.

On est dedans, avec eux à fond, on vit vraiment le truc de l’intérieur et on ne décroche pas un seul instant mais surtout le doute s’installe jusqu’à la dernière minute, on ne se doute pas un seul instant de ce qui va se passer.

Malgré quelque flous dans l’histoire qui ne nous sont pas révélés, surement pas nécessaires en soi car j’ai l’impression que le film a surtout pour but de mettre en lumière des pratiques douteuses et une cruauté sans nom.

Une injustice qui se déroule chaque jour presque sous nos yeux mais qu’il nous est impossible de voir car « on » nous les bande constamment.

Le combat de cet homme et sa force m’impressionne tout autant qu’il m’afflige et je suis tellement contente qu’un réalisateur ait eut non seulement le cran d’en faire un film mais qu’il soit aussi bien réussi, ça m’enchante d’autant plus que ça parlera forcément à un plus grand nombre.

1374572188469_0570x0570_1377477956870

Et parce que je suis libre de mes paroles et mes actes et que je ne travaille au service de l’intérêt de personne, j’ai la chance de te dire ici ce que je pense librement, sans boycott ou censure que ce soit et pour ça je dis merci internet !

(Mais avant de s’emballer, on va quand même faire gaffe aux potentielles futures censures du blog, maîtres Google & Co sont toujours dans les parages…)

Sur ce, je te laisse te faire ton propre avis sur ce film avec la bande annonce si tu ne l’a pas vu.

Grande qualité d’image en prime, une fin totalement scotchante, bref du beau cinéma t’attend comme on en voit rarement 😉

Enjoy et vive la Palestine libre ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s