Ma Semaine du CINEMA ! Ces films qui m’ont marqué en 2015 ♥

Cette semaine, je vous propose un film par jour qui m’ont particulièrement marqué en 2015 qui ont été un peu laissé pour compte alors qu’ils mériteraient d’être vu au moins une fois !

Comme dirait Clint Eastwood « Tu vois, dans la vie il y a deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent… »

le_bon_la_brute_et_le_truand_il_buono_il_brutto_e_il_cattivo_1966_diaporama_portrait

Hé bien dans le cinéma c’est un peu la même chose mais d’un point de vue différent. On a aussi deux catégories de films, ceux qui ont le portefeuille chargé à bloc mais qui tirent leurs balles dans le vide de sens et il y a ceux qui creusent, ceux qu’on appelle communément les films cultes mais que j’aime appeler les OVNI du cinéma. Pas dans le sens bizarre de la chose mais plutôt dans le sens rare, ceux qui sortent du lot et qui, à mon avis, auraient dû plus cartonner au cinéma que ça n’a été le cas.

gifle-baffe-claque-gif-serie

Tu sais ces films qui te mettent une tarte, te laissent sans voix, ceux qui te surprennes et te rende soudainement joyeux ou ceux qui te bouleverse de l’intérieur, au point parfois, qu’il te font changer ta perception de la vie… Moi c’est pour ceux là que j’aime le cinéma, le vrai, à mon sens. Celui qui est chargé certes mais d’un message et d’une vision.

Et chaque acteur a son rôle à jouer là-dedans. Un bon acteur laisse transparaître une part de lui, un trace d’authenticité dans le film, au point où l’on se demande s’ils sont vraiment comme ça dans la vie. Et ce sont ces acteurs là qui peuvent le mieux transmettre le message du film et lui donner tout son sens.

(L-R) Lori Grimes (Sarah Wayne Callies); Carl Grimes (Chandler Riggs); Daryl Dixon (Norman Reedus); Carol (Melissa Suzanne McBride); T-Dog (Robert 'IronE' Singleton); Beth Greene (Emily Kinney); Hershel Greene (Scott Wilson); Rick Grimes (Andrew Lincoln); Maggie Greene (Lauren Cohan); Glenn (Steven Yeun); The Governor (David Morrissey); Michonne (Danai Gurira) and Andrea (Laurie Holden) - The Walking Dead - Season 3 - Full cast photo - Photo Credit: Frank Ockenfels/AMC

Par exemple, que serait The Walking Dead sans l’époustouflant Andrew Lincoln (Rick Grimes) ??  Tu mets le même personnage joué par n’importe quel autre acteur, ça n’aurait pas la même intensité ou la même sincérité parce que ce rôle lui colle à la peau comme si il avait été fait pour lui, on dirait qu’il n’a pas besoin de forcer pour jouer ce rôle et c’est grâce à des gens comme ça qu’on accroche autant à un film ou une série.

Mais je m’égare, revenons à nos ovni. Là encore on a plusieurs sortes d’ovni cinématographique mais tous ont le point commun de rester intemporels. Quelle que soit la date où ils ont été tourné, l’impact est le même et on les apprécie tout autant, si ce n’est plus pour certains, des années après.

giphy-gif-freedom-braveheart-film
Je ne me lasse pas de cette scène dans Braveheart ♥

Seulement, ce genre de films sont rarement des blockbuster qui bénéficie d’une promotion de malade ou ne remportent pas forcément de prix aux Oscars et Cie. Pour certains même, ils se sont vu recevoir des critiques assassines à leur sortie comme ce fut le cas pour Braveheart ou Le Grand Bleu alors qu’ils sont mis au rang de films cultes aujourd’hui… O.o Voir même censurés comme La Passion du Christ (va savoir pourquoi -_-) qui est un véritable chef d’oeuvre ou carrément restent inconnu au bataillon pour d’autres !

C’est pourquoi, j’ai décidé de vous faire une sélection des films qui mérite d’être mis un peu plus sous les projecteurs !

Commençons avec le premier film de ma sélection de la semaine.

Véritable petite bombe cinématographique de l’année 2015, ce film n’a pourtant pas affiché un box-office français phénoménal avec un faible chiffre de 326000 entrées en 3 semaines au cinéma. Pourtant, la critique est unanime pour dire que Les Nouveaux Sauvages est une mine d’or décapante et hilarante au ton décalé et imaginatif. Des films comme ça, il y en a peut être une fois tous les 10 ans peut être et encore mais avec un réalisateur méconnu et aucune tête d’affiche au casting, malheureusement ce n’est pas le genre de film que l’on met en avant dans les médias…

1. LES NOUVEAUX SAUVAGES

Réalisé par Damián Szifron, produit par Pedro Almodóvar avec Ricardo Darín, Oscar Martinez, Erica Rivas

lesnouveauxsauvages-film-annee-2015-coup-de-coeur

Synopsis

L’inégalité, l’injustice et l’exigence auxquelles nous expose le monde où l’on vit provoquent du stress et des dépressions chez beaucoup de gens. Certains craquent. Les Nouveaux sauvages est un film sur eux.
Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l’étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison en amour, le retour d’un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien, sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l’indéniable plaisir du pétage de plombs.

Amateur de sensation forte et d’humour noir, ce film est fait pour vous !

En effet, Les Nouveaux Sauvages ou Relatos Salvages (comprenez Contes Sauvages) est certes une comédie mais pas tout à fait comme les autres. D’abord parce que c’est un film à sketches qui nous raconte 6 histoires à la suite, à la manière de courts métrages avec un final inattendu et puis il y a cette tension vive et continue d’un bon thriller qui te tiens en haleine jusqu’à la dernière seconde.

Pourquoi je l’ai adoré ?

Pour faire court, on a plusieurs scénarios en un seul film qui sont à la fois simples et efficaces et qui montent crescendo à chaque nouvelles histoires pour un final sensationnel sans parler de la scène de démarrage qui t’explose à la figure !

Une mise en scène hyper maîtrisée presque cartoonesque pour certains que seuls des réalisateurs comme Tarantino arrivent à transposer à l’écran. Des dialogues percutants et un jeu d’acteur à couper le souffle, mention spéciale à Ricardo Darín dans le rôle de Bombita et à Erica Rivas, la mariée qui nous offrent des scènes cultissimes.

Et puis sans oublier la bande originale du film de Gustavo Santaolalla (qui a composé, entre autres, la musique du jeu The Last Of Us) qui est en parfaite adéquation avec l’ambiance sombre générale du film, comme le montre très bien le générique du début, Relatos Salvages ci-dessous.

En bref, si vous n’avez pas encore vu cet ovni du cinéma, ce qui est probablement le cas, foncez les yeux fermés, on le retrouve maintenant en DVD, Blu-Ray et VOD à 4,99€. En attendant, je te laisse te faire un petit avis avec la bande annonce, bien loin de ce qu’est le film en réalité mais pas mal aussi.

 A demain pour un nouvel épisode dans Ma semaine du cinéma !

♥ Enjoy ♥

Restons connectés !

8 commentaires

    • Je ne connaissait pas du tout ce réalisateur et c’est tout à fait par hasard que je suis tombée dessus et en voyant la bande annonce, j’ai tout de suite compris que ce serait un film décalé comme je les aime ! c’est pour ça que je souhaitais le faire découvrir 😉

    • C’est vrai que moi aussi la bande annonce m’avait pas totalement convaincue je pensais que c’était une comédie banale et puis avec aucun acteur connu mais la surprise fut d’autant plus grande du coup en le regardant ! 😉

  1. Usually I do not read writeup on blogs, nevertheless I wish to say that this writeup extremely forced me to take a look at and do so! Your writing taste has been amazed me. Thanks, really wonderful post. kbeekgadfdad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s