Ma Semaine du CINEMA ! Ces films qui m’ont marqué en 2015 #3

Salut ! On se retrouve de nouveau dans Ma Semaine du Cinéma, comme hier et Lundi avec un film qui m’a marqué cette année mais aujourd’hui, c’est mercredi et le mercredi c’est le jour des enfants alors pour l’occasion, honneur aux films d’animations avec le dernier né de chez Pixar qui lui par contre rencontre un franc succès à tous les niveaux que ce soit au niveau de la critique presse avec une note moyenne de 4,7/5 sur Allociné et avec plus de 3 millions d’entrées au Box-office malgré la concurrence redoutable des Minions, j’ai nommé

3. VICE VERSA 

Réaliser par Pete Docter avec les voix US de Amy Poehler, Bill Hader, Mindy Kaling et les voix française de Charlotte LeBon (Joie), Pierre Niney (Peur), Marilou Berry (Tristesse), Gille Lellouche (Colère)

vice-versa-affiche-film-pixar

Synopsis

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…

Ou quand Pixar atteint son sommet de génie !

C’est bien connu les studios Pixar nous ont toujours ébloui par leurs folles idées novatrices purement géniales que je ne pourrais en citer qu’un seul. Je pense notamment au premier Toy Story qui a révolutionné le genre des films d’animations ou encore Nemo dont le travail titanesque des fonds marins accompli est merveilleusement bien retranscrit en image 3D. Mais si ce n’était que ça ! Que dire également de Ratatouille, magnifique hommage à la cuisine française d’un visuel époustouflant (même si le message d’un rat dans les cuisines françaises, c’est pas sympa 🙂 ) Mais le must fut Là-Haut et Wall-E qui sont pour moi de véritables chef-d’oeuvres. Ils ont le don de vous émerveiller de par leur audace tout en vous remplissant de joie ou de nostalgie plus précisément pour La-Haut avec une bande son à en faire pâlir les plus grands compositeurs. ♥-♥

pixar-studios

Quoiqu’il en soit, on sait qu’on a affaire à du haut niveau à chaque nouveau film des studios à la célèbre lampe, bien que ces dernières années ait été un peu plus décevantes question inventivité avec essentiellement des suites ou des dérivés comme la série Cars, Plane, Monstres Academy ou Toy Story 3 même si j’avoue avoir adoré celui là, beaucoup plus adulte que les deux premiers. 🙂

chronologie_pixar_film-animation

Le projet

Mais cette fois c’est différent. Vice Versa, on l’attendait depuis un long moment, je me rappelle avoir entendu parler des prémices de ce projet dans un forum en 2012 il me semble et déjà à l’époque je trépignais d’impatience de voir ce que ça donnerait.

C’est vrai, l’esprit humain est ce qu’il y a de plus complexe et passionnant à mon sens ! Je me vois encore avec cette obsession de scruter les réactions des gens qui m’entouraient comparant leurs signes astrologiques afin de mieux cerner l’esprit humain ça va depuis je me suis soigner hein ^^ Alors vous vous imaginez l’état dans lequel j’étais en apprenant qu’un Pixar allait sortir un film à ce sujet…*_*
Le problème est qu’en général, plus l’attente est grande plus la déception l’est également. Car on s’imagine tellement de chose qu’au final on est souvent déçu par les films qu’on attendait le plus.
Hé bien, je dois dire que Pete Docter a réussi à me surprendre sur ce coup là et plus encore que je ne l’aurais imaginé, hissant Vice Versa directement en première place du podium de tous les Pixars que j’ai pu voir ! *_*

©Disney/Pixar.  All Rights Reserved.
©Disney/Pixar. All Rights Reserved.

Pourquoi je l’ai adoré ?

Le patte Docter

Tout d’abord il faut rappeler que Pete Docter, c’est le créateur de Monstres & Cie, Là-Haut et a participé aux scénarios des 2 premiers Toy Story. Véritable inventeur de concept, on le reconnait assez facilement grâce son style cartoon comique très second degré avec un humour bien marqué dans chacune de ses réalisations. Alors dans Vice-Versa, on reconnaît évidemment sa patte avec cet univers ultra coloré, des personnages aux traits volontairement caricaturaux et au concept totalement original.

io_home_billboard_v1

L’émotion

Et dès le début du film, le ton est donné avec une immersion dans la tête de la petite Riley à sa naissance où Joie et Tristesse font leur entrée. Et à partir de cet instant là est naît de merveilleuses émotions pour ne pas dire la larme à l’oeil en moi jusqu’à la dernière seconde du film. Mais on se rend vite compte que Pete ne se contente pas de jouer simplement la carte de l’émotion, il exploite aussi à fond le potentiel de cet univers qu’est l’esprit humain en nous offrant une multitude de détails me laissant ébahie devant tant de beauté et d’imagination.
On notera également, le travail titanesque réalisé sur les personnages dans la tête composés par milliers de petites bulles colorées pour créer un effet d’être moléculaire.

Joy (voice of Amy Poehler), the main and most important of 11-year-old Riley’s five Emotions, explores Long Term Memory in Disney•Pixar's "Inside Out." Directed by Pete Docter (“Monsters, Inc.,” “Up”), "Inside Out" opens in theaters nationwide June 19, 2015. ©2014 Disney•Pixar. All Rights Reserved.
Joy (voice of Amy Poehler), the main and most important of 11-year-old Riley’s five Emotions, explores Long Term Memory in Disney•Pixar’s « Inside Out. » Directed by Pete Docter (“Monsters, Inc.,” “Up”), « Inside Out » opens in theaters nationwide June 19, 2015. ©2014 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Les Éclats de rire
Mais que serait un film de Pete Docter sans sa touche d’humour légendaire ? Et pour moi la palme d’or revient sans hésitation à Tristesse paradoxalement qui m’a fait mourir de rire à plusieurs reprise ainsi qu’à Colère qui reflète parfaitement l’état enflammé ou l’on peut se trouver parfois …Gros big up à un certain chauffeur de bus pendant le générique de fin !

tumblr_inline_nki8107DFa1r9fr4aLes voix Françaises
Pour finir je dois dire pour une fois être assez fière des voix françaises choisies pour les personnages qui correspondent vraiment bien à leur identités respectives et plus particulièrement à Charlotte LeBon qui retransmet parfaitement l’énergie et l’optimisme de Joie.
Et comme la fin appelle fortement une suite, ce qui n’est pas pour me déplaire au vu d’un sujet aussi riche que vaste à traiter, j’ai comme l’impression que l’on se retrouvera dans les coups de coeur de l’année avec de nouvelles aventures pixariennes…

En attendant je te laisse découvrir si ce n’est pas encore fait la bande annonce de cette merveille !

Rendez-vous demain pour une nouvelle sélection cinématographique, très belle soirée à vous ♥

6 commentaires

  1. Moi aussi j’ai plutôt bien aimé ce Pixar. Enfin, ils nous sortent quelque chose qui relève le niveau de leurs dernières productions. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et ce film m’a surpris, et m’a aussi ému à certains moments. 🙂

    • Au début aussi je me suis demandé comment ils allaient bien pouvoir traiter ce sujet (dans la tête d’une enfant) mais franchement je suis bluffée du résultat, Les Minions n’ont qu’à bien se tenir ! :p *Pixarforever* lol

  2. Depuis la Reine des neiges, ça fait longtemps que je ne m’étais pas passionné pour un film d’animation 🙂

    Pas pour les musiques cette fois, mais en effet la réflexion qui découle des images que l’on voit, et la double lecture possible, riche de sens.

    • Absolument ! J’ai vraiment apprécié cette double lecture qui est du coup aussi instructive pour les enfants que pour les adultes en plus d’être un vrai divertissement et c’est vrai qu’on en oublierai presque La Reine des Neiges (moi c’est visuellement que ça m’a le plus scotché 🙂 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s